Pour visionner la vidéo, connectez-vous à votre profil ou abonnez-vous!

commentaires

  • Ahhhh Marcia ….comme toi et Mme Yvette vous êtes si inspirantes !!
    Une des dernière parole de ma mère avant de mourir ….c’est : il n’est jamais trop tard !!!
    Alors ouiiii Il n’Est jamais trop tard pour quoi que ce soit !!
    Merci de me le rappeler aujourd’hui 🙂
    Julie xxxx

  • C’était pas long ton bout de piano j’aurais aimée jusqu’à la fin moi c’était le violon et faire des gigue et faire aller mon violon comme m. Pointu je ne pourrai plus jamais le faire suite àun accident d’auto mon bras gauche et mon épaule est hypothéquéeje ne peu plus prendre pousser je suis triste

  • Tu sais Marcia, oui je me souviens, Flore ma belle-maman était tellement fière de te donner des leçons de piano, elle te décrivait comme une femme intelligente, grande belle et cultivé. Je confirme. L’histoire de Madame Yvette est une belle histoire, elle s’était éprise de Flore et de ma famille, nous la recevions à souper aux occasions spéciales, elle avait toujours un beau mot pour nous, à chacun de nos anniversaires. Couturière exceptionnelle, à 91 ans elle a fait un costume de clown à mon benjamin, je l’ai encore. Madame Yvette, ne pensais pas pouvoir s’offrir des cours de piano et elle ne voulait pas que Flore, le lui offre gratuitement, alors Flore lui a suggéré de faire des petits travaux de couture, ça et là pour se payer au moins son piano portatif. C’est alors qu’elle s’exécuta et Flore repassait ses billets oui oui et les empilaient, dans un minuscule contenant, jusqu’au jour ou Flore lui trouva un piano correspondant à l’argent qu’elle avait amassé. Oui, une belle histoire et non ne renoncez jamais à vos rêves les plus fous. Merci pour ce beau message.

  • Bravo ! Nous, mon conjoint et moi, suivons des cours d’espagnol avec un professeur bolivien qui a vécu une grande partie de sa vie en Espagne et vit maintenant au Québec. Nous sommes dans la fin soixantaine et nous sommes très contents de la façon dont les cours se donnent.

  • Wow si inspirant 🔆 Jai acheté un yukulele il y a 5 ans environs. Jirai de l’avant avec lui cet Année. Je vous donnerais des nouvelles à vous toutes si j’y parviens. Si je me donne assez damour pour le toucher. Un rêve pour moi. Jespere vous en reparlez. Merci pour l’inspiration.

  • C’est vrai il n’est jamais trop tard, j’ai parti mon entreprise à 63 ans donc…c’est vrai qu’on a des petites voies qui nous disent « t’es bien trop vieille, tu es proche de ta retraite, c’est prenant d’avoir des clients(disponibilité). » Mais je me suis lancée et j’ai de merveilleux clients et je j’adore ce que je fais. Donc les filles croyez en vous et sautez dans ce que vous désirez, au début c’est l’insécurité la fébrilité mais après c’est jouissant…

  • En avril dernier, j’ai célébré ma première année en tant qu’instructrice de Zumba. J’ai longtemps hésité à suivre la formation, car je me trouvais trop vieille à 41 ans pour donner ce genre de cours même si cela faisait déjà 2 ans que j’en dansais.

    Ce sont mes 2 jeunes instructrices de Zumba qui m’ont fortement encouragé à suivre la formation. En mars 2016, je me suis rendue toute seule à Montréal pour suivre ce cours.

    Depuis, j’adore donner des cours de Zumba , d’ailleurs, ma clientèle est surtout composée de femmes qui pensaient ne pas être capables de suivre un cours de Zumba, car elles disaient ne pas avoir de coordination et quelques cours plus tard, elles sont merveilleusement bonnes!
    Il y a toujours moyen d’adapter le cours à sa façon, selon nos capacités.

    Il n’est jamais trop tard!